125

Les "Landing Craft Tank" (LCT) et "Landing Barge"

     

      Il y avait plusieurs type de LCT. Les plus courants pouvaient transporter 4 chars moyens Sherman.
      Le LCT 5 avait une seule porte abattante à l'avant. Le LCT 6 avait en plus une porte arrière, ce qui permettait de le charger facilement en mer à partir d'un LST.
      Ils ont réalisé un travail considérable, mais à la fin de la campagne beaucoup ont dû être abndonnés avec leur quille cassée par les nombreux échouages sur un plage très irrégulière.
(un cimetière de LCT a été retrouvé sous les falaises à l'Est de Colleville après le départ des Américains)


Un LCT chargé sur un LST
(pour le transport transatlantique)
D'autres ont été transportés en
3 morceaux sur des cargos
et ressoudés à l'arrivée.

Les LCT servant de navette de port pouvaient être chargés en mer de plusieurs manières:


(détails)
Un LCT mark 6, à double
entrée avant et arrière, chargé
par la porte du LST 282

(détails)




Un LCT Mark 6 abouté à un LST


Vuedepuis le LST, la descenderie vers la porte avant


(détails) Un LCT 5 chargé avec les mâts de charge d'un cargo 


(détails) Déchargement d'ambulances


(détails) Un LCT sur la plage


(détails) Un LCT en approche de la plage


Les allèges de la Tamise



plan du LCT mark 5


(détails)
Un LCT chargé de chars
légers "Stuart"

Arrivée des véhicules sur la plage ou sur un causeway
 


(détails)
Camion GMC arrivant sur un causeway


(détails)
Un char débarque d'un LCT


(détails) un LCT Mark 6 sur la plage


(détails) Un LCT6 chargé notamment
de blindés d'artillerie


Déchargement de véhicules


Un LCT Mark 6


(détails) Un LCT britannique sur la plage


(détails)
un LCT Mark 6, avec portes
avant et arrière, et passerelle
sur tribord. Plans:


Un LCT mark6


(détails)

(détails)
Camion GMC débarquant
d'un LCT


(détails) Un LCT décharge sur un "causeway" flottant



LCT 1319, modèle anglais au mouillage
(détails)


(détails) Le LCT25, épave incendiée le 6 juin avec son chargement de half-track de DCA


Déchargement d'un cargo sur un LCT Mark6, le 14 sept 44


(détails) 2 LCT échoués devant le Ruquet


(détails)


(détails)
Un LCT 6 repartant avec des blessés allongés vers un navire-hôpital


(détails)
Un LCT échoué devant les villas


(détails)


Le LCT 552, où Al Jones était embarqué



L'équipage et le LCT 552


(détails)


(détails)


(détails)


(détails)
Dans les premiers jours, arrivée d'un LCT


(détails)
Un LCT chargé de munitions devant la villa Hardelay


(détails) Un LCT s'approche de la villa Chevalier
à droite une barge des CB (Seabees)


(détails)


(détails) Epaves de LCT


(détails)




Déchargement à la grue, sur la plage


(détails)
Landing Barge, un navire sans moteurs, à remorquer


(détails) Une barge LBV déchargée directement dans les camions



(détails)
Un LCT s'approche de la descente de Vierville. On y remarque les ruines du Casino et des villas Cusinberche et Mary

Les LCT servaient aussi pour les troupes à pied:
Ils étaient alors chargés à partir de cargos ou de transports mouillés sur rade


(détails)Le LCT(A)-2008 Britannique (opérant sous pavillon Américain) approche de l'une des plages Normandes avec de nouvelles troupes, 7 Juin 1944.


(détails)


(détails)


(détails)



(détails)
Arrivée sur un causeway
ou sur le sable

(détails)



(détails)
Des soldats viennent de débarquer sur le causeway

 


(détails)

Déchargement de véhicules


(détails)


(détails) LCT 495

Retour Accueil