113

Mise en place de la digue des blockships "Corncobs"


Ce plan du 13 mai 44 représente le projet du port d'Omaha Beach et notamment la ligne des 14 blockships prévus devant Saint-Laurent et Colleville
Leur mise en place a été progressive, prévue du 7 au 10 juin.


Le 7 juin
, ont été placés les 3, 4 et 5èmes de la file, nommés:

570 Baialoide (Panama, cargo 6476t, de 1914)
559 (ou ou 577 ou 565??) James Iredel (USA, 7177t liberty ship de 1942)
456 Galveston (USA, 6173t cargo de 1921, placé le 8 juin??)

Le 8 juin ont été placés les 6, 7,8, 9 et 10èmes, nommés:

463 Wilscox (US, 5861t  cargo de 1919)
465 (ou 462 ou 468??) Potter (Panama, 6174t  cargo de 1920)
577 George W. Childs (USA, 7176t  liberty ship de 1943)
578 Artemus Ward (USA, 7177t  liberty ship de 1942)
552 James W. Marshall (USA, 7176t  liberty ship de 1942)

Les 9 et 10 juin ont été placés les 1er, 2, 11, 12, 13 et 14èmes, nommés:

"Centurion"  (Royal Nay) (placé le 9 juin, un cuirassé anglais de 1912, ayant participé à la bataille du Jutland en 1916, voir historique ci-dessous

657 "Courageous" (USA, 7573t cargo de 1918, placé le 8 juin??)
555 (ou 383?) "Audacious" (Panama, 7455t cargo de 1913) renfloué avant été 47
362 (ou 562?) "West Grama" (Panaméen, 5326t  cargo de 1918, placé le 8 juin??)
267 "Flight command" (USA, 4341t cargo de 1911) renfloué ou plutôt démantelé par les tempête sur place avant l'été 47
266 "Olambala" (Panaméen, 4815t cargo de 1901)


(détails) Le Gooseberry le 8 juin, à la mi-journée, de g à d, les 570, 565, (la passe), 456, 463, 465, et tout en bas, en attente de placement, le 577


(voir détails)
Sur cette photo datant du 8 ou du 9 juin, le "Centurion" n'est pas encore placé

Le croquis ci-dessous montre les emplacements à la date du 18 juin

(voir détails)


(voir détails)
1947 - La digue "Gooseberry est en entier sur la photo, on voit aussi le second "causeway" devant Colleville à droite.


(détails) les N°577 et 578


A bord d'un blockship, le 7 juin , sous les tirs des canons allemands


(détails)

Après la tempête, la digue a été renforcée par 10 blockships supplémentaires et 18 nouveaux Phoenix destiné à l'origine à la rade Mulberry abandonnée.

Le schéma ci-dessous montre les compléments postérieurs au 22 juin:


Ces cargos sabordés portaient les noms suivants:


439 Maycrest placé le 1er août
485 Illinoian placé le 28 juillet
384 Exford placé le 26 juillet (ou août ??), renfloué en 1951 et perdu par échouage sur les Phoenix le 1/12/51
486 West Nilus placé le 16 juillet
440 Stanwell placé le 16 juillet, renfloué en 1946 ??(il est sur la photo d'août 47), démoli en 47?
(sans N°) Lena Luckenbach placé le 4 août
381 Robin Gray placé le 18 août
383 (ou 570??) Kofresi placé le 14 juillet
382 Alcoa Leader placé le 13 juillet (ou août??)
(sans N°) Kentucklan placé le 12 juillet (ou août??)
Sahale?? très incertain, aurait été placé le 24 juillet ou août, mais où?

Le port a alors pris la forme définitive, indiquée ci-dessous:

(détails)
Les plans détaillés du port réaménagé après la tempête, avec les noms de chacun des navires blockships coulés, et les emplacements des pontons Phoenix subsistants et de ceux qui ont été démantelés

(détail)


détails Le Gooseberry avec les numéros des blockships et Phoenix


(voir détails)
1947 - On voit le début de la digue "Gooseberry" avec le cuirassé "Centurion", et également le "causeway" proche du Ruquet.


La digue Gooseberry 2 avant la tempête, vers le 11 juin


 


La digue Gooseberry à l'automne 1949 (voir détails) (YC)


(détails) La digue Gooseberry
vers le 15 juin (partie Ouest)


(détails) La digue Gooseberry
vers le 15 juin (partie Est)


(détails)


(détails)
Plan d'un Liberty ship




(détails)


14 juin


(détails)


(détails)


(détails)


Le Gooseberry vers le 12 juin (partie Ouest), on distingue bien le Centurion et toute l'activité de déchargement


(détails)
Vers le 8 ou 9 juin , le "Centurion" n'est pas encore en place, mais ses 3 voisins y sont. Il n'y a pas de traces apparentes de travaux sur l'ouest de l'aérodrome de St-Laurent (mis en service le 9 juin après un début de travaux le 8 juin)


(voir détails)
1947 - Remarquer les 2 cargos échoués sur la plage


(détails)


(détails)




(détails)


(détails) Le "Flight Command" N°267, avant la tempête


(détails)

 


(détails) La digue vue du large, à droite le LST212 vu de l'arrière


(détails) remarquer les LCM à couple d'un cargo sabordé qui doit servir de casernement pour les équipages



(détails)
Les obstacles de plage ont été rassemblés sur la plage


(détails)


Mise en place d'un blockship


(détails)



(détails)


Le Centurion à Weymouth
vers le 1er juin 44


(détails)Le Centurion en 1941 en Méditerranée, avec une fausse cheminée pour faire croire aux Allemands qu'il s'agissait d'un des nouveaux cuirassés de 35000t, type "Prince of Wales"



(détails)
Arrivée du cuirassé "Centurion"
le 8 ou le 9 juin


(détails)
Mise en place d'un blockship, à droite le remorqueur.


(détails)

Les mise en place sur l'emplacement exact se sont avérées très difficiles à cause des courants.


(détails)
A gauche le "Centurion", tête de la file à l'Ouest


Le7 juin, un blockship


(détails)


Vue de la digue vers l'est depuis la hune du mât avant du "Centurion" (MC 1945 ou 46) 
(voir détails)


Vue de la digue vers l'ouest depuis la hune du mât avant du "Centurion".
En premier plan la plage arrière du centurion et des Phoenix de renfort qui ont été placés en septembre 44.
Au fond on aperçoit la traverse Ouest de pontons Phoenix. (MC 1945 ou 46)
(voir détails)



(voir détails)
1947 - La digue "Gooseberry est en entier sur la photo, on voit aussi le second "causeway" devant Colleville à droite.


Le cuirassé "Centurion", vu du canoë (voir détails)
(Michel Cordelle, 1945 ou 46)

Christiane Cordelle à bord du Cuirassé "Centurion". (voir détails)
(MC 1945 ou 46)


un remorqueur



Historique du "Centurion" ("Caen-Plongée")

Le cuirassé "Centurion" a participé à la bataille du Jutland le 31 mai 1916, mais n'y a subi aucun dommage. Après la guerre, il a été affecté à la Mediterranean Fleet jusqu'en 1924. Il a participé notamment à l'intervention contre les Bolcheviks en Mer Noire. Désarmé en 1926 à Portsmouth, il a été converti deux ans plus tard en navire cible radiocommandé jusqu'en 1941 au sein du Fleet Target Service de la Royal Navy.
Il a été ensuite transformé en une copie fictive du nouveau cuirassé ANSON qui venait d'entrer en service.
Il s'agissait de dissimuler les pertes de la flotte anglaise et de leurrer l'ennemi. Chaque cuirassé avait alors un double choisi parmi de vieux bâtiments qui étaient maquillés aux apparences de leur illustre modèle.
Sous ses nouvel[es apparences (avec notamment 2 cheminées), le " Centurion " a effectué un périple qui l'a mené jusqu'à Bombay via Le Cap de Bonne Espérance. Il a participé en 1942 à l'opération Vigorous, destinée à ravitailler l'île de Malte, puis, début 1944, il
a regagné le Royaume Uni. Enfin, à bout de course après toutes ces années de bons et loyaux services, il a été coulé comme blockship le 9 juin de la même année devant le port artificiel de Omaha Beach.

La plongée sur l'épave du Centurion

Le bateau a été ferraillé par une compagnie Belge d'Anvers durant les années 50 et à l'image du COURBET, il ne reste que le fond de la coque qui repose à moins de 10 mètres de profondeur à l'abri d'un ponton Phénix immergé faisant partie de l'ancien port artificiel. Cette plongée, sans réel intérêt, peut toutefois permettre à des débutants de se familiariser à l'exploration sur épave sans danger.

Retour Accueil