86

Images de Vierville pendant l'été 1944
voir aussi p 83


(détails) Probablement dans les tous premiers jours après le 6 juin

(détails) Un convoi remonte par Vierville. Ces GMC ont peut-être débarqué du LST échoué sur la plage au loin


3 septembre (?)1944, ces 2 photos sont prises du bunker avec canon de 50mm


(détails)



(détails)



détail


(détails) 11 septembre 44. Le pied de la descente de Vierville avec des installations d'entretien

(détails) C'est ce hangar qui a été donné à la commune fin 1944 et a été remonté pour servir de cinéma puis de musée.


(détails)



Un canard remonte de la plage sur la route en bas de Vierville


(détails) A côté dune passerelle déformé, une plage artificielle de plate-forme auto élévatrice "Lobnitz", servant pour l'accostage des LST à portes ouvrantes
(épaves de la tempête)

(détails)


détails après la tempête



En 1984, un dock qui était accroché aux plates-formes auto élévatrices "Lobnitz". Un second dock de ce type se trouvait sur la laisse de basse mer face à la maison Gambier. Il a été emporté par les
récupérateurs vers 1950.

 


(détails)Vers le 17 juin les passerelles "Whale" devant les ruines de la villa Mary


(détails) Vers le 23 juin, après la tempête


Sous la descente de Vierville, le débouché de la passerelle ouest de 40t, celle destinée aux chars moyens.


(détails)
La passerelle Centre le 16 juin

(détails)


(détails) Le débouché de la passerelle de 25t du centre, juste à l'ouest de la villa Curto



(détails) Vue du centre du village depuis le clocher de l'église. La photo date de Septembre 1944, prise par Georges Chedal-Anglay. Les Américains sont encore là, on voit leurs cargos mouillés au large et quelques (7) pontons Phoenix de la digue du large, non détruits par la tempête du 20 juin.


Le village vu du haut du grand cyprès du manoir de Than. La photo (un montage de 2 clichés) a été prise par un américain. On peut remarquer le grand vide sur le carrefour où la poste et l'école ont  disparus après le bombardement allemand du 7 juin.


(détails) La traverse Ouest des pontons Phoenix et les restes des passerelles en automne 1949 


(détails) vers le 8 juillet 44
la carrière de Vierville est exploitée pour fournir des matériaux routiers, après avoir servi à abriter le PC de la 29ème Division

(détails)


détails
Eté 44 à Vierville, la carrière et un poste de transfert DUKW/GMC


(détails) La station de transfert des DUKW sur les camions, dans la descente de Vierville


La descente de Vierville, les camions descendent par le chemin du Côtis

"Ceci est la route de retour des camions et canards vides. L'autre route est à gauche. Les canards apportent les cargaisons jusqu'aux grues au centre, Les grues transfèrent les charges sur les camions et les canards repartent par la droite chercher une nouvelle cargaison".

La descente de Vierville est vue de la mer au téléobjectif. On aperçoit un convoi de camions et de canards descendant une piste tracée dans le champ face au château. Au fond, le bois du château.


(détails) Déminage des talus du champ face au château, le 7 juillet 44 (remarquer l'état du port Mulberry après la tempête)


(détails) Déminage (une mine S "bondissante") dans la descente de Vierville


(détails) La route vers le carrefour de Vierville, devant le mur du champ du Bricsart, à droite


(détails)Un LCT échoué devant les villas


(détails)Un LCT chargé de munitions devant la villa Hardelay

Voir aussi l'histoire du GI Joe Bossi de la 7304ème Compagnie de camions,cantonné à la ferme des Isle chez les Ygouf à Vierville. Elle a eu un écho dans Ouest-France. Sa fille est revenue en 2001 et a pu retrouver cette ferme avec l'aide du journal.

Joe Bossi sur le cheval "Napoléon" de la ferme des Ygouf, aux Isle

Joe Bossi et le petit Jean Skrygnarz, fils d'un ouvrier de la ferme


Aumonier militaire, 11 juillet 44, Vierville probablement


Louis, mascotte d'une unité locale, vers 7 juillet, Vierville probablement


Plage de Vierville vue du WN73 peu après le départ des Américains


croquis dessiné par un GI d'un bataillon du génie de l'air, figurant le carrefour de Vierville


(détails)
GI faisant la file pour un repas près des ruines de la villa Hardelay


(détails)
Soldats noirs des unités du Transport, notamment les Compagnies de canards


Un camp américain, probablement celui de la Navy sur la falaise entre Vierville et St-Lauent


Vue depuis le clocher, par un GI, il semble que 2 photos soient superposées


Novembre (?) 44, l'activité a bien diminué


(détails) devant les villas en ruine de Vierville


vue après la tempête


(détails) Sur cette vue du 12 juillet 44, on aperçoit le bois du château et le champ du Fossé Gras occupé par des tentes et des véhicules. (extrait de vidéo)


Vierville vu d'avion après la tempête, on reconnai le château et son parc, juillet 44


l'amorce du mur antichar au pied de la descente de Vierville


Devant le terrain de la famille Godard, vers le 8 juin, les portes Belges ont été rassemblées. Remarquer le fort talus de galets, qui n'existe plus, ayant été exploité pour empierrer les routes


La villa Hardelay, remarquer le talus de sable et galets qui a été étalé contre la digue, et le panneau de signalisation sur la falaise (limite Dog Green/Dog White)


La route de descente à la mer


(détails) Un LCT s'approche de la descente de Vierville. On y remarque les ruines du Casino et des villas Cusinberche et Mary


(détails)
Un brise-lames flottant "Bombardon" échoué sous la falaise, après la tempête.


Paul Houyvet avec un calot de soldat Américain



(détails) Un LCT s'approche de la villa Chevalier à droite une barge des CB (Seabees)

(détails)


(détails)Les amorces des 3 passerelles, vers le 18 juin

 

EXTRAITS D'UN FILM


Un LCT Britannique approche de Vierville, devant les restes du mur antichar que l'on voit à droite. A gauche, l'amorce de la digue du front de mer

__________


Un GMC franchit le mur

 


5

 

 

 

 


Toujours devant le mur, un LCI débarque des troupes de la 2ème division d'Infanterie,
le 8 ou le 9 juin

Les 7 photos ci-dessous montrent un Tank Destroyer M10 franchissant le mur antichar de Vierville devant les fantassins de la 2èmeDI qui viennent de débarquer (8 ou 9 juin)


1


3


6

 




Les mêmes soldats de la 2ème DI (Indian Head)


La passerelle du LCT qui arrive devant Vierville

____________


2 Le mur antichar est bien visible derrière le Tank Destroyer


4


7

 

Retour Accueil