604

Le WN 65

 

La zone fortifiées WN 65 était installée à l'Ouest du vallon du Ruquet, essentiellement dans sa partie basse. Elle ne devait pas être occupée par plus d'une trentaine de soldats. L'ensemble fortifié était ceinturé de barbelés.
Un grand fossé antichar barrait l'accès de la vallée.
Le long du rivage, une villa non détruite ("L'Abri Côtier") était probablement pourvue d'un poste d'observation construit sur son toit. Il y avait aussi des tranchées le long du rivage, avec au moins 1 tobrouck, pour mitrailleuse probablement, et peut-être un encuvement découvert pour canon PAK de 50 mm.
Juste en arrière du fossé antichar, se trouvait une casemate bétonnée armée d'un canon antichar PAK de 50mm, orienté vers l'est.
A l'ouest de ce bunker, 1 grosse casemate bétonnée était toujours en construction, pour être armée ultérieurement d'un canon orienté vers l'ouest

La crête de falaise était garnie de tranchées et de postes de tirs sommairement protégés.
En haut du vallon, en rive ouest, un canon antichar mobile de 50 mm (fourni par le détachement antichar de la Division, stationné non loin de Trévières) avait été mis en place le 4 juin dans le cadre du renforcement des défenses ordonnées par la 352ème division, après les messages adressés à la Résistance française et interceptés par les Allemands. Ce canon avait été installé dans un abri couvert en terre préparé à l'avance.
Il ne semble pas qu'il y avait de position de mortiers, peut-être un poste de DCA (mitrailleuse AA).
Comme les autres WN, la position était reliée aux PC allemands par un cable téléphonique enterré.

 



Plan du WN65

Légendes: en bleu fossé antichar rempli d'eau, en violet barbelés
1 - Bunker avec canon antichar PAK38 de 50mm
2 - Bunker en construction
3 - 5 postes de mitrailleuses
4 - Tobrouck pour mitrailleuse
5 - Villa (l'ancienne villa appellée "l'Abri Côtier") servant de poste d'observation
6 - Canon PAK 38 de 50 mm antichar, mobile

 


(détails)Profil de côtes de Colleville à Dog White


(détails)Profils de côtes de Ste-Honorine aux Moulins


La côte du Ruquet à Saint-Laurent, photographiée par des sous-marins Alliés vers 1943, avant les destructions et fortifications réalisées par les Allemands


(détails) Entre les Moulins et le Ruquet, le 6 juin vers midi


A l'ouest du Ruquet, le 6 juin vers 12h(détails)


Le Ruquet, le 6 juin vers midi
(détails)


(détails) Le WN65 vers 13h00 le 6 juin


(détails)10 mai 44 , ci-dessus et ci-dessous, des photos renseignées pour l'étude des bancs de sable et des marées

(détails) 10 mai 44


(détails) En haut à droite, Le Ruquet, photo prise début 1943, avant la construction des principales défenses et du fossé antichar

 

 

 


(détails) Le vallon du Ruquet photographié le 19 mai 1944 par un Lightning RF38 de reconnaissance. Les obstacles de plage seront multipliés dans les jours qui suivront.


(détails) WN65 -Réf 29 3 pillboxes on edge of bluff, taken from 6735-9020 in SE direction. limited arc of fire

4

(détails)Photo du 27 avril 1944, le fossé antichar est encore inachevé.

(détails)



 

 

 

 

Série de 6 photos cavalières prises le 30 juin 1943, alors que les Allemands avaient commencé à détruire les villas de la plage. Vers Le Ruquet en venant de l'Ouest
.
(détails)
Le Ruquet est à gauche de la photo
3


(détails)
Le Ruquet, côté Est,
6


(détails) Vers Le Ruquet en venant de l'Ouest
2


(détails) Vallon du Ruquet de face
5


(détails) Vers Le Ruquet en venant de l'Ouest
1


(détails) Vallon du Ruquet à gauche
4



(détails) Plan des Moulins avant-guerre. En principe toutes les villas au nord du Moulin des Benoit étaient détruites par les Allemands, à l'exception de celles entourées d'un rond bleu sur ce plan.


Les fortifications du Ruquet, décrites par une carte US du 19 mai 44, ces indications sont sans valeur


(détails) Un plan américain très
approximatif








 


(détails) Plans photographique et topographique du WN 65 renseignés avec les éléments les plus vraisemblables

Le fossé antichar


(détails) Le fossé antichar qui barrait l'entrée du vallon du Ruquet

(détails) Le fossé antichar devant la vallée du Ruquet (E1)

(détails)




(détails) La vallée du Ruquet en 1945


(détails) 3 positions de mitrailleuses au dessus du Ruquet, réf Brandel 29


Ce canon antichar PAK38 de 50mm a probablement été installé en haut du vallon du Ruquet le 4 juin 1944 à l'occasion du renforcement des défenses par de l'artillerie antichar de la 352ème division




Vu du bunker en terre en haut de la sortie E1, sept 44 (là où se trouvait un canon PK38 de 50mm)


WN64 - Eté 1944

 

 

Le bunker bétonné du canon PAK de 50mm, face avant


(détails) La casemate du WN65, avec
son canon antichar PAK 38 de 50mm KWK39
à canon long (tube de 3m avec frein de bouche)

(détails) Vers le 10 juin, la casemate est occupée par le PC des Brigades Spéciales du Génie

(détails) Le canon antichar PAK de 50mm

(détails) Toujours le canon de 50mmPAK sous casemate au WN65




Photo prise par le marin Al Jones
 

(détails)

Toujours le même canon de 50mm, mais sur la photo ci-dessus, il a perdu (provisoirement) son frein de bouche, mais c'est bien le même canon
















 

 

Le bunker bétonné du canon PAK de 50mm, face arrière


(détails) Le central téléphonique du Génie installé derrière la casemate


(détails) L'arrière de la casemate du WN65

(détails)

Le canon de 50mm, vu de l'intérieur


(détails) L'intérieur de la casemate avec le canon de 50mm

________


(détails) Le bunker en construction dans le WN65, juste à l'Ouest de la casemate du canon de 50

(détails)


Retour Accueil