52

Le 115ème Régiment d'infanterie avance le 7 juin au Sud de Vierville


Les  mouvements du 7 juin


(détails) position des unités allemandes autour de Vierville et d'Omaha Beach

Au sud de Vierville, les Bataillons I/115 et II/115 devaient contourner largement Vierville par le Sud et aller à Longueville. Leur progression a été très lente. Les liaisons fonctionnaient très mal et les bataillons ont été hors de contact les uns avec les autres presque toute la journée. 

Le 2° Bataillon a fait mouvement à travers champs sur un large front, espérant que cela permettrait de balayer une opposition légère. A Vacqueville, une petite force ennemie a utilisé les fermes en pierre comme défenses et a retenu le bataillon avec des tirs d'armes légères jusque tard dans l'après-midi.
     
La batterie C du 110°Bataillon d'Artillerie de Campagne, disponible en soutien, a tiré deux volées
sans se faire repérer à partir de positions près de St-Laurent, elle a aidé ainsi le 2°Bataillon à nettoyer le hameau. 

A 19 h 30, le bataillon II/115 a pu reprendre sa progression qui s'est poursuivi toute la nuit pour atteindre Montigny à 3 heures du matin le 8 juin. C'était une zone défensive avec tranchées et barbelés, mais vide d'ennemi.
(la batterie d'artillerie de la 352ème division qui s'y trouvait le 6 juin avait dû se replier la nuit précédente)

De leurs cotés, les Bataillons I/115 et III/115 (celui-ci après avoir nettoyé le village de St-Laurent) avaient été stoppés à l'Est de Louvières par une opposition ennemie de faible importance et ont été hors de contact du Bataillon II/115 jusqu'au matin du 8 juin. 

Toujours sans transports automobiles et portant à bras ses munitions et ses armes lourdes, le 115ème Régiment avait été handicapé surtout par des difficultés de transports et de transmissions. 

Retour Accueil