3322

  Récit du Lieutenant Dawson, Cie D/5Ran

"Dawson, Lieutenant de Rangers, chef de section à la CieD/5Ran, était sur un siège latéral dans le LCA qui l'emmenait sur Dog White. "J'ai vu plusieurs grands navires avançant vers la plage. L'un d'eux a tiré une volée de roquettes, et j'ai remarqué un destroyer qui est passé entre nous et la plage en tirant sur des positions d'artillerie.

"Finalement on a reçu le signal d'avancer vers la plage. Les LCA formaient une ligne parallèle à la plage. Je ne pouvais distinguer le rivage à travers la fumée et le brouillard. J'ai commencé à remarquer les obstacles. Juste devant il y avait 4 pieux inclinés avec des mines fixées au sommet.

erOn était presque dessus, et dans le bateau personne ne parlait.

"Nous avons eu de la chance, le bateau se dirigeait juste sur un des pieux inclinés avec une grosse mine dessus. Le skipper a donné un coup de barre brutal à gauche et une vague a soulevé le bateau. Nous avons abordé avec de l'eau aux genoux.

"J'ai pu voir ma prochaine destination, un muret à environ 50 ou 70 m au delà d'une plage plate. J'étais complètement absorbé par la course. J'avais des bottes mouillées, et tout mon équipement avec le sac à munitions calibre 45 pour mon Thompson Gun, le masque à gaz, le sac allégé, et la pelle de tranchée.

"J'ai continué à courir, mais j'ai vu des balles de mitrailleuse toucher le sol à côté. Ceux qui s'arrêtaient pour s'abriter derrière les obstacles n'avaient guère de chance.

"J'ai vu des chars détruits, l'un d'entre eux brûlait. Le bruit de la canonnade était partout omniprésent. Les obus de mortiers tombaient entre le muret et le bord de l'eau. Au muret, il y avait d'autres soldats à part les Rangers. On devait pousser pour arriver au muret. Je voulait voir ce qu'il y avait derrière. Ici, rien n'avait été fait pour sortir de la plage.

"J'étais occupé à compter mes hommes puis à envoyer mon messager contacter le commandant de compagnie, lui dire où nous étions et prendre les ordres. Mon messager, le soldat Robert Stein, qui a été tué plus tard par un char américain qui nous avait pris pour des Allemands, est revenu et nous sommes partis.

"On n'aurait pas pu m'apprendre à connaître le Général Cota, un homme qui commandait et s'imposait vraiment. Je ne l'ai jamais entendu dire "Rangers, montrez le chemin", la confusion était totale. Quand l'ordre d'avancer a été donné, mes 2 porteurs de Bangalore, Dorman (Elwood) et Reed (Ellis) ont allumé la charge. Avant que la fumée se dissipe, j'ai grimpé sur les mains jointes de mon sergent-chef de Compagnie et de mon sergent de section, et j'ai été hissé par dessus le mur dans le passage ouvert par l'explosion. J'ai commencé ma course vers la colline. Le terrain était plat, herbu, et à la vue de l'ennemi.

"Sachant que j'étais visé je me suis jeté à terre 2 fois, j'ai roulé et bondi et continué. J'ai choisi d'aller sur la droite environ 50 m et j'ai pris une trace pour monter. La pente était raide , mais ce n'était pas une falaise. Je savais qu'il y avait des mines dans le coin, mais j'ai pris le risque.

"J'étais seul en grimpant, ma section suivant en file à distance. Je n'ai pas regardé en arrière, trop occupé à regarder devant, à droite et à gauche. Je savais qu'il suivaient, enfin j'en avais le sentiment.

"Au delà du sommet il devait y avoir une batterie de roquettes Allemandes qui tiraient. Alors que j'approchais de la crête, de la fumée a commencé à dériver vers moi, mais pas assez pour me boucher la vue. Jusque là, je n'avais pas vu d'Allemands, et j'ai continué à grimper en me servant de mes mains pour me hisser.

"Soudain, j'ai atteint le sommet et j'ai était à droite, là où il y avait des tranchées et des Allemands. Un en particulier, un très grand, venait droit sur moi. Il a été mon premier mort. Ayant un Thomson Gun, je l'ai utilisé. Plusieurs prisonniers sont sortis de la tranchée, je les ai fait étendre par terre, bras en croix. Ensuite les hommes de ma section sont arrivés. Un jeune Allemand est sorti avec une main arrachée. On n'avait pas d'ordres concernant les prisonniers. C'est difficile pendant un assaut de réserver des hommes pour garder des prisonniers. Mais nous étions en file indienne, on a défilé devant et on les a renvoyé vers l'arrière, espérant qu'ils y arrivent.

"En continuant sur la crête, j'ai vu en dessous une mitrailleuse en activité, tirant sur la plage. Ils n'avaient pas vu ma section. Mon mitrailleur BAR était à côté, je lui ai indiqué leur position. Mais il s'est trop exposé et un des servants Allemand l'a tué. J'ai repris le BAR et j'ai tué les mitrailleurs Allemands. D'autres fuyaient rapidement vers Vierville."

Dawson reçut la DSC ( Distinguished Service Cross) pour ce combat, et les porteurs de Bangalore reçurent la Silver Star.

Retour Accueil