détails - la 2ème vague d'assaut devant Vierville, 7h00 à 9h00


(détails)Un LCVP vient de se vider, on aperçoit un char sur la plage
Des soldats de la 1ère vague sont sur le talus de galets
(Saint-Laurent?)

les obstacles sont recouverts

 

253

La Compagnie D (armes lourdes)
du 116ème Régiment d'infanterie

Témoignages divers

La Compagnie D/116, celle des armes lourdes du 1er Bataillon, (mitrailleuses lourdes de 12,7mm et mortiers de 81mm) devait aborder groupée sur Dog Green à 7h10. Elle s'est retrouvé dispersée sur Dog White et Dog Green, avec de lourdes pertes et elle n'a joué qu'un faible rôle dans la suite des opérations.
Elle a perdu 39 tués et 32  blessés ce jour-là, avec une grande partie de son matériel.

Trois de ses péniches avaient eu de sérieuses difficultés car elles embarquaient de l'eau, l'une d'elles a été abandonnée loin au large et sa section n'est arrivée que dans l'après-midi. 

Une autre a été coulée par un obus à  400 mètres du rivage, la moitié de l'effectif a atteint le sable. 

Une troisième section a été débarquée à 150 mètres du bord de l'eau, et a subi des pertes énormes. Près de deux heures se sont passées avant que les survivants éparpillés n'atteignent le rivage avec un mortier et pas de munitions.

Une section a débarqué une mitrailleuse et un mortier dans la matinée.
Une autre section est arrivée sur la plage avec seulement deux mitrailleuses, un mortier et une petite quantité de munitions. 


Voici quelques témoignages des survivants:

" Le capitaine Walter Schilling de la Cie D était dans le navire de tête . La compagnie abordait dans une zone où il n'y avait personne, pas de tirs; Schilling en fit la remarque au soldat George Kobe, "Regarde, je crois que ça va être facile."  Peu après, avant que la rampe soit abaissée, Schilling était tué par un obus.

Le lieutenant William Gardner, adjoint de la compagnie, diplômé de West Point, décrit par le sergent Robert Slaughter comme "jeune, distingué, plein d'allant. Il possédait toutes les qualités pour devenir un officier de rang élevé dans l'Armée."  La rampe s'abaissa à quelques 150m du rivage. Les hommes sortirent sans pertes. Gardner leur ordonna de se disperser et de rester courbés. Il fut tué par un tir de mitrailleuse sur la plage.
                    
"J'ai vu le film "Le Jour le Plus Long" raconte Slaughter, "ils sortent en trombe des bateaux et traversent la plage comme des fusées, mais çà ne s'est pas passé comme ça. Vous sortiez du bateau, tombiez dans l'eau, et si vous n'y restiez pas cachés, vous étiez tués."

" Le colonel Canham passa, le bras droit dans une attelle, le pistolet Colt dans la main gauche. Il criait et hurlait pour inciter les officiers à sortir leurs hommes de la plage. "sortez de là, et allez tuer des Allemands." Il y avait un officier abrité des coups de mortiers dans une tranchée. Juste devant moi, le colonel hurlait: "Sortez de là et commandez vos hommes!" A un autre lieutenant, il grondait: "faites lever les hommes  et avancez au delà du talus!"

Retour Accueil