2513
 


détails - la 2ème vague d'assaut devant Vierville, 7h00 à 9h00


(détails)
Un LCA (de la CieB/116) 
détruit à Vierville 









Retour Accueil

Récit du Lieutenant Nance de la Compagnie A
du 116ème Régiment d'infanterie

           " J'étais avec la compagnie B qui arrivait 19 minutes après la compagnie A. J'étais le premier à sortir. C'était un ordre divisionnaire que l'officier soit le premier homme à sortir du bateau. Quand il a touché le sable, notre barreur nous avait amené exactement à l'endroit où nous devions être menés. Il était dans un compartiment en acier et quand il a tiré le verrou, la rampe n'est pas descendue. Je lui ai dit "descendez là", il a tiré plusieurs fois dessus, et elle est tombée. Je l'ai poussée et j'ai alors fait deux pas sur cette rampe, et j'ai sauté dans l'eau. L'eau montait jusqu'à ma poitrine, une vague a fait monter l'eau jusqu'à mon cou, j'ai marché et je suis allé vers la plage qui était à environ 15 à 20 yards. Mon bateau était le bateau du quartier général de la compagnie. C'était celui de la compagnie B, mais nous étions 17 de la compagnie A dedans.

          Quand je me suis levé après avoir sauté, j'ai regardé autour de moi, tout autours de moi, il n'y avait pas une âme. Personne. Où était tout le monde? Où était la compagnie A? Je n'ai su ce qui était arrivé à la compagnie que quand la mer est montée. Je me suis retourné, et j'ai vu les corps dans l'eau, ils se heurtaient les uns et les autres, il y en avait tant.. Il n'y avait personne en vue. Je me suis retourné, et je n'ai vu personne, personne derrière moi.

          Les gens qui étaient venu débarquer avec moi, était quelque part derrière, disparus, et puis plus tard j'ai commencé a avancer. Un peu plus tard, quelques-uns se sont retrouvés autour de moi. Devant moi, il y avait un de mes coursiers, à gauche il y avait mon radio, Clifton et il m'a appelé, il m'a dit qu'il avait été touché, je l'ai regardé, il semblait bien aller. Je lui ai demandé "pouvez vous vous déplacer?" et j'ai été blessé trois fois, avant que je puisse atteindre la marque laissée par la marée haute.

          Quatre hommes du 29th de reconnaissance étaient derrière une de ces choses en acier et je leur ai hurlé de se disperser, et je venais juste de leur dire qu'un obus de mortier est tombé, tuant trois de ces hommes, et blessant l'autre.

           J'ai vu le Lieutenant Winkler de la compagnie B, il était sur ma droite, il a été fauché comme le foin par une faux. Winkler a été tué.
De nos six bateaux d'assaut composant notre section, le mien était le septième, nous avons perdu le numéro 5 en mer. Puis, le numéro 2 du Capitaine Bellegin, il y avait 32 hommes à bord, par une seule personne n'a survécu. Il a explosé avec tout le matériel de démolition qui était à bord.

            Nous avons donc perdu les bateaux numéro 5 et numéro 2 sur les six bateaux de la compagnie A."

Lieutenant Elisha (Ray) Nance, 29th Infantry Division, 116th Infantry Regiment, Company A (Oral History - Eisenhower Center)