244

  Lucille Hoback

14 ans en 1944 à Bedford (Virginie)

 

 

Dans la ville de Bedford (Virginie), le dimanche 11 juin 1944, Lucille Hoback, agée de 14 ans, se préparait à aller à la messe en famille. "Nous avons alors reçu le premier télégramme annonçant que mon frère Bedford avait été tué. Le lundi 12 nous avons reçu le second télégramme annonçant que Raymond était porté disparu.

Un mois plus tard, un paquet arriva, venant de "quelque part en France", un soldat nous écrivait qu'il avait trouvé sur la plage la Bible de Raymond, avec nom et adresse. Il disait qu'il ne savait pas si Raymond était mort ou vivant, mais que de toutes façons sa famille voudrait récupérer sa Bible.

Sur cette Bible, on pouvait voir la marque de la courroie du sac. Le livre n'était pas mouillé ni détérioré; il avait été probablement enveloppé dans du plastique. Quelqu'un nous a dit qu'il avait été blessé, placé avec d'autres sur la plage en attendant d'être évacué sur un navire, mais que la marée les avait peut-être recouverts et noyés.

Raymond a été déclaré mort 1 an après et son corps n'a jamais été retrouvé. Harold Baumgarten, qui s'est fait médecin plus tard, nous a dit qu'il avait vu une balle toucher Bedford puis ricocher sur lui Harold en le blessant.

Certains de ceux qui étaient présent n'en savaient guère plus que les familles. Roy Stevens n'a jamais pu retrouver son frère jumeau Ray. "J'ai questionné nombre de ceux qui étaient à côté de lui, on m'a dit d'aller voir au cimetière. J'ai su alors que Ray était mort. J'ai été tellement secoué que je me suis mis à être volontaire pour n'importe quoi. Le Colonel Canham m'a calmé. "La guerre ne sera pas gagnée avec un seul homme. Chacun y prendra sa part".

Retour Accueil